Bienvenue sur le site et bonne lecture
PDF Imprimer Envoyer

Le lycée se met à l’heure espagnole !

Le Lycée Jean Baptiste Dumas a organisé une semaine culturelle latino-américaine à l’initiative des professeurs d’espagnol.

“C’est un événement important parce qu’il mobilise d’une part les 6 enseignants en espagnol et deux enseignants en Arts appliqués mais surtout parce que les manifestations sont proposées à toutes les classes de l’établissement qui peuvent s’inscrire dans les ateliers” explique Sylvie Fournier qui coordonne l’ensemble du programme. Les enseignants d’autres matières ont d’ailleurs rejoint cette deuxième édition (la première avait eu lieu en décembre 2011).

Les expositions, commentées ou libres, ont impliqué les élèves bien avant la semaine dont le programme comprend également des exposés, des projections, du théâtre et des concerts.  Ce mardi,  les élèves de TES expliquaient ainsi (en espagnol) comment s’est construite la Révolution cubaine  (avec ses mythes et ses légendes) et la place qu’elle occupe dans la réalité des habitants aujourd’hui.

Sous forme d’un concert, les élèves de Terminale L et de 1èreL réinterprètent jeudi après-midi un répertoire d’une dizaine de chansons engagées, issues de divers conflits de l’histoire de l’Amérique Latine en première partie du concert du Trio Guacamol. Les fresques qui décorent la salle de concert ont été réalisées par la classe de seconde de Mme Dausque sur le thème des contes et légendes.

Autre initiative, en théâtre cette fois avec Pablo et Vincent qui présentent une plaidoirie en alternance des deux parties du conflit qui oppose le gouvernement mexicain et les zapatistes : La voz de los chiapanecas de P. Barnier-Kawam, V.Caillaud. Enfin  deux projections sont également au programme : Nietos , identidad y memoria,  de B. Avila, sur le travail de recherche sur l’identité des “disparus” lors des la junte argentine et Villa el Salvador, les bâtisseurs du désert, de J.-M. Rodrigo et  M. Paugam sur la ville “utopique” sortie du désert aux portes de Lima. Et si cela ne suffisait pas, les élèves sont invités à participer à une grande fresque murale (dans la tradition latine) pour témoigner de leurs propres indignations.

Restitution par groupes, en espagnol, du travail effectué sur Cuba Photo DR/RM

Raphaël MOTTE

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 
Joomla templates by a4joomla